Philibert de l'Orme
(Premiere Tome): Le premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme: Conseillier Et Avmosnier ordinaire du Roy, & Abbé de S. Serge lez Angiers. — Paris, 1568

Page: 124
Citation link: 
http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/31-A-104/0125
License: Creative Commons - No rights reserved (CC0)
0.5
1 cm
facsimile
I




LE


RO I S IE ME LIVRE

DE L’ARCHITECTVRE DE PHILI-
BERT DE L’ORME LYONNOIS, CONSEIL-
ler & Aulmofnier ordinaire du Roy, Abbé de
fainCt Eloy lez Noyon, ÔC fainCt Serge lez
Angiers, &£ n’a gueres d’Iury.
✓ V* I . , • ' '
»
Prologue en forme d’aduertijfement.
O V R autant que ce Troifieme liure effc
prefque tout employé à la déclaration ÔC
defcriptio de certains traiCts ÔC lignes que
nous appelions Géométriques, fort neceE
faires aux Architectes, maiftres maços, ap-
pareilleurs de pierres, tailleurs ÔC autres,
pour fen fçauoir Sd pouuoir ayder aux
lieux que nous propoferons,&: félon les fa
çons que nous en donnerons ÔC fe cognoi-
Itront par le difcours & leCture defdiCts traiCts, qui ne peuuent L(s
eftreproprement trouuez ny affeurément pratiquez,finonpar Geometrî-
l’ayde ÔC maniment du compas, ie me fuis pour ceft e caufe adui- quesauotrbe-


corn*

fé de excogiter Ôd familièrement defcrirela figure ôd image que Jotn&du
vous auez cy apres.Laquelle ne vous mettra feuîemet deuant les
yeux l’excellence dudit compas, mais aufii plufieurs belles cho-
fes qui feruiront d’exemple, inftruCtion Ôd côfeil à tous ceux qui
font, ou veulent faire profeifion d’Architecture, ôd à autres aufii
auecques vn fingulier plaifir Ôdproufit.En premier lieu dôcques
iefigurevn ArchiteCte habillé ainfi qu’vn homme doCte ôdfage
(tel qu’il doit eftre) ôd comme fortant d’une cauerne ou lieu ob- Expofitionds
fcur, c’eft à dire de contemplation,folitude, ôd lieu d’eftude, à fin U figure &
de pouuoir paruenir à la vraye cognoiffance ôd perfection de fon Pd£e 1"' $
art. Il trouffe fa robbe d’une main, voulant monftrer que l’Archi fat pollue.
teCte doit eftre diligent en tous fes affaires, ôd de l’autre main il
manie ôd conduit vn compas entortillé d’un ferpent, pour ligni-
fier qu’il doit mefurer ôd compaffer tous fes affaires Ôd toutes fes
œuures Ôd ouurages, auecques vne prudence ôd meure délibéra-
• • •
1 l)
loading ...

DWork by UB Heidelberg
Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt   |    Imprint   |    Datenschutzerklärung   |    OAI   |    RSS   |    Twitter   |    seo-list