Philibert de l'Orme
(Premiere Tome): Le premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme: Conseillier Et Avmosnier ordinaire du Roy, & Abbé de S. Serge lez Angiers. — Paris, 1568

Page: 423
Citation link: 
http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/31-A-104/0424
License: Creative Commons - No rights reserved (CC0)
0.5
1 cm
facsimile
(

\

LIVRE VI. DE L’ARCHITECTVRE
Par ainfi vous vous fouuicnclrez des mélures de l’ordre Co-
rinthien, lefquelles ie vous ay propofé cy~deuant, 6c de la diffé-
rence qu’elles doiuent auoir,félon les haulteurs qu’on aura à fai-
desre*Lefdictes colomnes Corinthiennes font quafifemblables aux
corinthien- Ioniques, finon aux chapiteaux,qui doutent eftre plus haults,co-
ne$ & loni- me vous fanez entendu: &C auffi que les corniches ont plus gran-
Vns de haulteur plus grade faillie, effants beaucoup plus riches ô£
ornées que l’ordre des colones Ioniques: car à ceftuy cy non feu-
lement vous pouuez enrichir les ftrieures des colomnes, & y ad-
ioufter des membres ronds entre les caneleures,mais auffi y met-
tre des fculptures ou fueillages parle deffus,ainfi que aucuns Ar-
chitectes ont faict : fans y faire faulte, comme Ion pourroit faire
pourquoy à l’ordre Dorique Ionique, qui lesvoudroit ainfi enrichir. La
cefi raifon eft pour autant que le prefent ordre Corinthié, poureftre
/clcC'ZTpiv* ^ai(^ aPres la proportion d>C mefure d’une belle fille, eft plus ioly
&: plus mignon, comme i ay dict cy-deuant, que tous autres.Par-
quoy il efi; permis d’y mettre tant d’ornements que Ion veult,
enrichir toutes les parties desfrizes, lefquelles aucuns Archite-
ctes ont faictes circulaires entre l’architraue & la frize,en leur do
nant quelque rondeur &Cfaillie d’auantageque n’eft celle de lar-
chitraue,pour y faire mieux voir les fueillages ôc ornements que
les anciens Architectes y ont voulu faire tailler. Mais pour au-
tant que de cecy nous parlerons ailleurs,ainfi qu’il viendra à pro-
pos, ie ne vous feray autre difeours de l’ordre Corinthien, m’af-
îeurant que fi Dieu vous faict la grâce de voir &£ entendre toutes
les œuures d’architecture lefquelles i’efpere eferire, vous n’aurez
neceffiré de ce que vous eftimez eftre neceffaire pour faire &C
parfaire toutes fortes de baftiments: foit pour temples, palays,
chaftcaux, maifons, d>C autres édifices. Reffe à entamer ÔC pour-
fuiurc l’ordre, mefures 6£ parties des colomnes compofées.

LJ

a ornemetytic
les autres.

LE SEPTIEME
loading ...

DWork by UB Heidelberg
Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt   |    Imprint   |    Datenschutzerklärung   |    OAI   |    RSS   |    Twitter   |    seo-list