Philibert de l'Orme
(Premiere Tome): Le premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme: Conseillier Et Avmosnier ordinaire du Roy, & Abbé de S. Serge lez Angiers. — Paris, 1568

Page: 485
Citation link: 
http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/31-A-104/0486
License: Creative Commons - No rights reserved (CC0)
0.5
1 cm
facsimile
LIVRE VIII. DE L’ARCHITECTVR.E
trouueren autat de façons qu’on en pourra auoir affaire. Au qua-
trième vousauez d’autres fortes de trai&s Géométriques,tant
pour faire trompes & furpentes de plufieurs fortes, & le moien
de les inuenter &C conduire, comme vous le pourrez defirer, que
auffi pour faire voultes propres à feruir aux egîifes, temples, pa-
lays& autres édifices: pareillement pour montées d’efchaliers,
vis de plufieurs fortes. Au cinquième vous auez le commen-
cement des ordres des colomnes, comme de laThufcane, Do-
rique, Ionique, auec la différence des ftylobates, pieds de fiat &C
pourfuite autres ornements des colomnes, retirez des antiquitez, & aufli
continuation 1

de ce que de/- fuyuant l’opinion de Vitruue & lanoffre : fans y auoir omis plu-
fm. fleurs belles inuentions mefures de plu (leurs fortes. Auflxie-
mevous trouuez l’ordre Corinthien deferit en plufieurs façons
li-

ôc mefures retirées femblablement des antiquitez, & de
ures, conformément à l’experiéce que i’en ay faiél plufieurs fois.
Au feptieme nous vous auons propofé les colomnes compofées,
auecques vn petit difeours de l’ordre Athénien , & aufli de noz
colomnes, Jefquelles i’appelle Fraçoifes,pour auoir efbé premiè-
rement & nagueres pratiquées en France, par noff re inuention,
ordonnace & faç5, auec plufieurs fortes d'orneméts de leurs cor
niches, frifes, chapiteaux, Sc autres parties : à fin de les pouuoir
bien appliquer en œuure, &C déclarer aux apprétifs,& autres qui
fen voudront ayder. Apres doneques vous auoir propofé ce que
deffus, & auoir entendu la bonne affiette des fondeméts, 6c pra-
tique des traicts Géométriques, pour fçauoir mettre toutes pier-
res en maçonnerie, félon les œuures qu’on aura à faire, & auflî a-
pres auoir cogneu tous les ordres des colones pour pouuoir dreC
fer tous ornements des murs, &C encores pour les diflributions
des entrecolônements defquels on fe veult ayder aux portiques,
nés matières periflyles,6d autres, il me femble relier maintenant à vous eferi-
que îautheur re comme Ion doit appliquer lefdiéles colomnes aux grands por
deiihere trai- taux foient entrées de villes, arcs triumphauls, portes de cha-
Cter encepre- , r ^ ’i t
finthure vm. itcaux oC palay s ou autres, auecques Jesornemetsdesmurs6£fa
ces des bafliméts:puis par mefme moié vous môflrer les largeurs
d>C haulteurs des feneflres & lucarnes, eflâts aufïl accompagnées
de leurs ornements 6£ mefures, femblablement les cheminées,
tant en leurs pieds droiéls que manteaux, 6: amortiffements qui
font par deffus les couuertures: & ayant fatisfait à tout cela, vous
parler(pour la perfection desbafliments)despoultres,plâchers,
6c couuertures, ainfl que défia vous en pouuez auoir veu quel-
que chofe en noflre nouuelle inuention de charpenterie. Mais
delaiffans ce difeours, nous pourfuiurons ,ou plus-tofl enta-
loading ...

DWork by UB Heidelberg
Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt   |    Imprint   |    Datenschutzerklärung   |    OAI   |    RSS   |    Twitter   |    seo-list