Hinweis: Ihre bisherige Sitzung ist abgelaufen. Sie arbeiten in einer neuen Sitzung weiter.

Blondel, François
Cours d''architecture (1-3) — Paris, 1675

Seite: 295
Zitierlink: 
http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/gr-Fol-6-402-1/0500
Lizenz: Creative Commons - No rights reserved (CC0)
0.5
1 cm
facsimile
TROISIEME PARTIE.

US

i£i&t5&V Livre V-.
(fàfàx&fàà(&£$)fâf§ïti'f'ïùt CvF&§fô£$ï&9Sà$<£ffibÏV&èCtfàï C H A P. L
LIVRE C INQVIE'M E.


CHAPITRE PREMIER.
Examen de la dernière Réglé de Serlio.
F N ON S maintenant à l’explication de la dernier e
Réglé de Serlio, c eft à dire torique le vif de la Colonne
de l’Ordre fupericur répond premièrement à celuy du
haut de la Colonne de l’Ordre inferieur,laquelle cil tort
eftiméepar Scamozzi qui dit que les Colonnes des Or-
dres qui iont les unes fur les autres , doivent eftre comme les pièces ou
tronçons d’un meme arbre coupé qui font poiées lune iur l’autre, en
forte que le pied de celle de deifusT loir de même ailiette que le haut de
celle de deflous. Et à dire le vray c eflla maniéré la plus naturelle &
la plus univerfellemcnt approuvée.
Nous fuivrons le même Ordre que nous avons tenu cy devant 6c
nous rechercherons avec loin , non feulement les differentes pro-
portions que les Ordonnances 6c les Colonnes peuvent avoir entr’el-
les en hauteur 6c en grofleur, tant dans la manière de Vitruve que
dans celle des trois autres Architectes, mais même nous ferons voir
de combien le vif du piedeilal fupeneur, qui eft le même que celuy de
la plinthe de la bafe de la Colonne , iort en dehors du vif du bas
de la Colonne de deflous dans cette hypothefe.

Suites de la troi-
ficme réglé.

Qui cfl la plus na-
turelle & la plus
approuvée.

L’on verra partout
de combien le vif du
piedeilal de dclliis
fort hors de celuy du
bas delà Colonne de
ddlouS.

Suivant Vitruve

CHAPITRE IL
Suites de la dernière Réglé de Serlio, Quand les Ordonnances font
faisant la DuEtrïne de Vitru<ve.
OU a nd donc à la maniéré de Vitiuve ou de fes Sectateurs le Ch ap. II.
vif de la Colonne de deflus répond à celuy du haut delà Co-
lonne de deflous.
Si l’Ordonnance de deflous eft Tofcane ; le demi-diametre infe- I.'^donn|'lcf
.. , . « « ç ne deiloas citant
rieur de la Colonne eftant m. i ou p. 30, la faillie de la baie eil Tofcane.
m \ ou p. 15 , le demi-diamctre (uperieur m. ^ ou p. zi-f 6c la di-
minution m. 'A ou p. 7p j la hauteur de la Colonne m. 14,6c celle
de 1 Ordonnance m. 12..
Si l’Ordonnance de deflous eft Dorique > le demi-diametre in-
ferieur de la Colonne eftant m. 1 ou p. 30. La faillie de la baie eft
comme au Tofcan m. { ou p. 15 , le demi-diametre füperïeur m.^
E e e e îj

Ou Dorique,
loading ...

DWork by UB Heidelberg
Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt   |    Impressum   |    Datenschutzerklärung   |    OAI   |    RSS   |    Twitter   |    seo-list