Blondel, François
Cours d''architecture (4-6) — Paris, 1683

Page: 571
Citation link: 
http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/gr-Fol-6-402-2/0283
License: Creative Commons - No rights reserved (CC0)
0.5
1 cm
facsimile
QJJ ATRIEME PARTIE.

SI1
§î£*2? çg*â? $Sfcfâ? 5£*8J'’&feî'<$*3"$?&iî? ^IVRE *
* *. * * * * * * * * * * m s|c * * 5fc >fc * * * V ******* ChàP. I.
*******************************
C £»> Su £ C fcvsT) Ct°f$à CÇsfàï § (fôffîà ; § C€*f§ï fàfSî fàfàù (fôfSùû
LIVRE ONZIEME.
DES ARCS DE TRIOMPHE.


es

CHAPITRE PREMIER.
«
Origine des Arcs de Triomphe.
O U R achever la Doctrine des Portes & des Arcs
ou Arcades , il eft a propos que nous dilions quel-
que chofe des Arcs de Triomphe que les Romains
appelloient autrefois Portes Triomphales , parce que portes Triomphai
ce font comme’des Portes publiques confacrées à la dcsAawlcns-
mémoire des Empereurs & des Perlonnes illuftres
qui , apres avoir remporté des Victoires fignalées fur leurs Ennemis,
entroient triomphant dans la Ville capitale pour s’en aller au Tem-
ple rendre grâce à leurs Dieux des faveurs qu’ils en avoient recciies.
Leon-Baptifte Albert, fçaehant par la lecture des Hiftoires qu'il
n’eftoitpas permis à aucun Magiftrat Romain de toucher aux anciens
murs de la Ville de Rome pour en agrandir l’enceinte, qu’il n’eût par
fes Victoires agrandi les bornes de l’Empire, a crû qu’un Conquérant ^M^phe^fcnri*
faifant une nouvelle enveloppe de murs, avoit accoutumé de laiflèr ment d’Aibeic.
les vieilles Portes en leur entier, non feulement pour les faire fervir de
témoins de la grandeur de l’efpace dont il avoit augmenté le vieil
enclos delà Ville, pour contribuer à la deffenfe du dedans , de pour
arrefter en cas de befoin les efforts des Ennemis , qui par furpnfe
ou autrement fe feroient rendus les maiftres des premières Portes:
mais même pour conferver à la pofterité la mémoire de fes actions,
chargeant ces Portes des dépouilles des Ennemis vaincus de des marques
de fon triomphe. Et c’eft de là, dit-il , que les Arcs de Triomphe
ont pris apparamment leur origine, n’ayant efté conllruits dans la
fuite qu’à l’exemple de à l’imitation de ces Portes.
Quoique cette penfée de Leon-Baptifte Albert foit noble , de
quelle ne foit pas fans fondement ; Il eft néanmoins plusVray-fem-
blable que les Arcs de Triomphe ont eu pour premier modèle la
Porte que l’on appelloit autrefois à Rome la "Porte Triomphale , qui Porte & Pont
n’eftoit pas éloignée du lieu où eft à prefent la belle Eglifc de faint vaS^komc,0
Pierre au Vatican j par laquelle le Triomphant pafToit , de de là par
Eeceeee ij
loading ...

DWork by UB Heidelberg
Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt   |    Imprint   |    Datenschutzerklärung   |    OAI   |    RSS   |    Twitter   |    seo-list