Blondel, François
Cours d''architecture (4-6) — Paris, 1683

Page: 787
Citation link: 
http://tudigit.ulb.tu-darmstadt.de/show/gr-Fol-6-402-2/0499
License: Creative Commons - No rights reserved (CC0)
0.5
1 cm
facsimile
C I N QJJ I E M E PARTIE. 7S7


portions non feulement par la différence des éloignemens, mais
même par la nature des Edifices : Ainfi que Vitruve l’a fort bien
remarqué quand il a dit, au fujet de la largeur des Ailles & des Ca-
binets qui font autour de la Sale ou du Cortile de la Maifon Ro-
maine , que li dans de grands Edifices l’on donnoit à ces parties les
mêmes melures ou proportions que celles qui leur conviennent quand
le batiment cil médiocre , elles feroient demefurées dans leur gran-
deur ; Comme au contraire ces parties feroient inutiles pour leur
pctitellc dans les petits batimens li on fe contentoit de leur donner
les melures qui leur font propres lorfque les Edifices font de grande
étendue.
Ce que je rapporte pour confirmer ce que j’ay dit tant de fois ,
que le Genie /cul ne fiiffit pas pour faire un Architecte, & qu’il faut
que par l'étude s l application , le long ufage & 1 expérience 5 îl s'acquière
une connotjfance parfaite des réglés de Jon oArt (èfr des proportions}
quil ait la fcience d'en faire le difeernement & le choix aÇn de s en pou-
voir Jervir à propos çÿ les mettre utilement en pratique en toutes Jortes
d'occa(ions.

L ivre V.*.
Chap. XX.
D’autres qui chan-
gent (clon la nature
des Edifices,

Le genie feul ne
fuffic pas, il faut
qu il foit aidé de la
connoiflaiîce des rè-
gles & de la fciencc
de les difcqrner.

Nnnnnnnnn ij
loading ...

DWork by UB Heidelberg
Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt   |    Imprint   |    Datenschutzerklärung   |    OAI   |    RSS   |    Twitter   |    seo-list